Home ACTUALITES TAB : Rinaldo Nocentini remporte la 3e étape

TAB : Rinaldo Nocentini remporte la 3e étape

126
0
SHARE

L’Italien Rinaldo Nocentini qui avait porté le maillot jaune du Tour de France 2009 a remporté ce 17 janvier 2018, la 3e étape de la Tropicale Amissa Bongo. L’Australien Brenton Jones est le nouveau maillot jaune.

 

L’Italie avait déjà été à l’honneur sur la Tropicale Amissa Bongo grâce à Andrea Palini vainqueur de quatre étapes par le passé dont deux à Lambaréné là où son compatriote Rinaldo Nocentini s’est imposé hier. Mais cette fois, ce n’est pas au terme d’un sprint massif que s’est achevée cette étape, car l’Italien avait anticipé dans la dernière montée juste avant l’arrivée en attaquant tout seul suivi à distance par le Français Damien Gaudin de l’équipe Direct Energie.

 

Les deux coureurs se retrouvaient ensemble dans la descente pour aborder au coude à coude la dernière ligne droite avec le peloton lancé derrière eux à cent mètres. L’Italien de 40 ans, l’un des plus anciens professionnels du peloton avait trouvé des forces pour battre facilement le Français dans ce duel. Le leader de l’épreuve gabonaise Lucas Carstensen devait céder son maillot jaune à l’Australien Brenton Jones qui avait pris 4 secondes de bonifications en terminant 3e de l’étape alors que l’Allemand terminait plus loin à la 30e place.  


La journée avait été encore marquée par la présence des coureurs africains dans toutes les échappées, notamment dans la dernière tentative reprise à trois kilomètres de l’arrivée où on retrouvait accompagnant le solide italien Simone Bevilacqua (Wilier-Triestina) le jeune Erythréen Saymon Musie.

 

«C’est un grand bonheur de montrer qu’on peut encore gagner des courses à l’âge de 40 ans. Comme il n’y pas de maillot distinctif pour les meilleurs vieux, je vise les victoires d’étapes. J’avais repéré cette montée il y a deux jours quand on y était passé. Je savais que la seule chance pour réussir aujourd’hui était d’attaquer à cet endroit», a dit Rinaldo Nocentini.

 

La 4e étape demain mènera les coureurs de Ndjolé à Mitzic sur une distance de 182,5 kilomètres, soit la plus longue distance de l’édition 2018 de la Tropicale Amissa Bongo.

LEAVE A REPLY