Home ACTUALITES La Tropicale Amissa Bongo 2017 : Yohann Gène remporte la 5e étape

La Tropicale Amissa Bongo 2017 : Yohann Gène remporte la 5e étape

155
0
SHARE

C’est un vendredi béni pour le cycliste français Yohann Gène de l’équipe Direct Energie. Il vient de remporter la 5e étape (Lambarené-Kango) de l’épreuve gabonaise C’est sa 7e victoire d’étape sur la Tropicale Amissa Bongo en 9 participations. Il s’empare du maillot jaune.

Yohann Gène est un habitué des routes du Gabon où il a décroché aujourd’hui son septième trophée de vainqueur d’étape depuis 2009 année de sa première participation. Le coureur originaire de la Guadeloupe a profité du marquage imposé par l’équipe Minsk Cycling Club du leader Stanislau Bazhkou sur ses deux poursuivants au classement général Mikel Aristi et Tony Hurel qui s’étaient retrouvés dans la première échappée. Yohann Gène également présent dans ce groupe de dix-sept coureurs avait alors attendu que ses équipiers de Direct Energie piègent le Biélorusse qui avait dû se résoudre à lâcher prise dans l’échappée. La voie était alors libre pour Yohann Gène le mieux classé au classement général pour aller décrocher le maillot jaune. Le groupe de Stanislau Bazhkou était vite relégué à dix minutes derrière. Le coup de poker de l’équipe Direct Energie comme l’avait prévu Jean-René Bernaudeau avait parfaitement fonctionné. A deux jours de l’arrivée, Yohann Gène a non seulement renforcé son record du nombre de victoires d’étapes mais il a aussi pris une sérieuse option sur la victoire finale qu’il a déjà remportée en 2013.

« C’est la quatrième fois que je gagne ici à Kango, a déclaré le vainqueur Yohann Gène, c’est cette expérience du terrain qui m’a permis de gagner aujourd’hui. Ce matin j’avais annoncé que je me glisserai dans toutes les échappées car j’étais déjà à trente secondes au classement général. Je savais que je serais moins surveillé car je ne représentais pas vraiment de danger pour le maillot jaune. Bazhkou ne pouvait pas surveiller tout le monde dans l’échappée, car on était quatre de l’équipe. Je savais que si on réussissait à lui prendre trente secondes, ce serait fini pour lui. Avec cette chaleur et ces routes difficiles on ne revient pas aussi facilement quand on est lâché. L’équipe a fait un très beau boulot aujourd’hui.  »

La course sera à sa 6e étape le 4 mars 2017 avec le circuit Cap Estérias-Libreville ( 132,6km). C’est lors de la 10e édition en 2015 que le départ avait été donné pour la première fois dans la commune d’Akanda depuis le Cap Estérias. L’expérience est renouvelée depuis. Les coureurs se rendront vers Libreville sur des routes magnifiques, avec en boucle  un circuit musclé à parcourir 16 fois.

 

 

 

LEAVE A REPLY