Home ACTUALITES Tribune : Et si Mayila avait raison ?

Tribune : Et si Mayila avait raison ?

110
0
SHARE

Et si Mayila avait raison ? S’est interrogé à haute voix un compatriote très proche du pouvoir le 16 mars 2018, après la déclaration du cercle des notables. Eh Oui mon cher fils ! Oui Madame, Oui Monsieur c’est Mayila qui a raison, en tirant les leçons de l’histoire.

Le 30 décembre 2017, un groupe de chefs de partis politiques autour de Louis Gaston Mayila  a appelé à la Réconciliation Nationale.

Tout de suite, certains organes de presse à la solde des politiciens ont titré  « MAYILA PRÊCHE DANS LE DESERT !». MAYILA lui répond qu’il est entrain de jouer la flute sur la place publique, mais que ceux qui ont peur de l’écouter se bouchent les oreilles ! Mais cela n’empêche pas les oreilles bien exercées d’apprécier le son de cette flute.

N’est-ce pas Jean Boniface ASSELE ?

N’est-ce pas Casimir OYE MBA ?

N’est-ce pas les très nombreux jeunes qui se sont approprié la Réconciliation ?

Hier à Oyem, les jeunes ont animé une réunion sur la Réconciliation Nationale, et que dire de très nombreux parents des victimes, des sévices et des prisonniers à la suite de ces évènements post électorales qui tous les jours défilent au domicile et au bureau de MAYILA pour lui dire de continuer, de ne pas se décourager car eux tous comptent sur lui et lui font confiance ?

Le vendredi c’est avec des yeux étonnés que certains ont vu des noms qui marquent l’histoire de ce pays, dire OUI à la Réconciliation Nationale !

Comment ne pas rendre hommage à

-Jules Aristide BOUDES OGOULIGUENDE

-Paul MBA ABBESSOLO

-Paul MALEKOU

-David MBADINGA

-Richard MOULOMBA MOMBO, qui étaient à la Chambre de Commerce aux côtés de Louis Gaston MAYILA pour dire : « La Réconciliation Nationale c’est la seule voie qui permettra au pays de reprendre sa marche en avant ! Qu’on n’a jamais rien fait de grand ni de beau dans la haine, les injures qui précédent la voix des armes…. ».

Beaucoup d’autres plus nombreux encore, savent qu’il n’y a que la Réconciliation Nationale qui va sauver le pays du chaos et de la destruction !

Ils le savent, mais observent un silence coupable par honte, par peur ou comme le mot terrible de Chateaubriand « mettent-ils les malheurs de leur pays au rang de leurs espoirs ? »

Au lieu de vous poser la question de savoir si c’est Mayila qui a raison, parlez !

Un penseur des temps modernes a dit à juste titre : « qu’une partie de nous-mêmes se meurt lorsqu’on commence à garder le silence sur des sujets graves ».

C’est comme beaucoup de gabonais regrettent le silence coupable des actionnaires gabonais de la SEEG dont les noms ont été cités. Parlez Messieurs !! On ne vous reproche rien, mais dites ce qui s’est passé réellement ! Pourtant certains doivent même leur existence à la SEEG ! Sur leur état civil on pourrait marquer « PERE SEEG ». Gabonais ce sont ces gens là, pour lesquels vous voulez vous faire trouer la peau ??

Eh où est passé une certaine presse ?

Les Echos du Ciel sont passés où ?

À quand la lettre ouverte aux actionnaires gabonais de la SEEG ?

Votre patriotisme est pris à défaut !

J’ai même entendu avec amertume un gosse, se plaindre qu’on aurait été chercher son père pour parler de Réconciliation !

Mon Dieu ! les enfants ! Non seulement vous avez grandi, mais vous revendiquez maintenant le monopole de la raison et de l’intelligence !

Sans la Réconciliation Nationale, personne ne peut gouverner le Gabon ! Changez tout le monde ! Chassez tout le monde, mais ceux qui viendront, où ils appellent à la Réconciliation Nationale, où ils vont être à leur tour être voués aux gémonies.

J’ai entendu dire qu’il y a des tyrans venus tout droit du monde des ténèbres, mais j’ai peur que ceux qui viennent tout droit du monde des lumières ne soient eux-mêmes, que des lumières qui n’éclairent pas !

LEAVE A REPLY