Home ACTUALITES La portée politique de la rencontre entre Franck Nguema et Emmanuel Macron

La portée politique de la rencontre entre Franck Nguema et Emmanuel Macron

SHARE

Lors du dernier One Planet Summit à Nairobi au Kenya, le ministre  délégué gabonais aux Forêts et à l’Environnement chargé du Plan Climat, Franck Nguema rencontrait le président français Emmanuel Macron.

L’homme d’Etat gabonais était porteur d’un message du président Ali Bongo à son homologue français.  Sans revenir sur les détails, Franck Nguema devrait dire à Emmanuel Macron toute la disponibilité et la volonté du chef de l’Etat gabonais à poursuivre les initiatives visant à stabiliser le réchauffement climatique.  Un combat que le Gabon mène avec brio depuis plus de 10 ans.

Ce qui  intéresse notre rédaction dans cette rencontre entre les deux personnalités politiques, c’est cette petite phrase qu’en fin communicant et stratège, le député du 2e arrondissement de la commune d’Akanda a pu arracher à son interlocuteur français. Emmanuel Macron avait alors lâché, faisant allusion à Ali Bongo : « On est avec lui. » Le chef d’Etat français rassurait aussi dans une autre courte phrase, mais décisive qu’il avait eu le président Ali Bongo au téléphone il y a quelques semaines.

En effet le jeune leader politique gabonais réussissait là dans sa volonté d’être utile à son pays,  ce qu’aucun membre du gouvernement ou leader politique de l’opposition n’avait réussi auparavant : avoir un entretien avec le président français, mais  surtout rassurer les Gabonais qui étaient submergés par les appels à la vacance du pouvoir.  Nous étions ce jour au 14 mars 2019, alors que la date du retour du président de la république au Gabon n’était que dans le secret des Dieux.

A la vérité cette rencontre a mis un coup d’arrêt à tous les plans de « déstabilisation politique » ourdis depuis que le président Ali Bongo Ondimba était tombé malade.

Le ministre délégué à l’Environnement a joué un rôle de premier plan dans la « stabilisation du pays » au moment où la voix des  partisans de la vacance du pouvoir était très forte.

Selon certains analystes politiques, c’est d’ailleurs l’homme qui a préparé la voie au retour triomphal le 23 mars dernier du président Ali Bongo Ondimba dans la capitale gabonaise.  Les initiés parlent de Franck Nguema comme l’apôtre Jean l’évangéliste qui était le premier témoin de Jésus-Christ, engagé à répandre la lumière parmi le peuple plongé dans les ténèbres. La torche traditionnelle n’est-elle pas son symbole ?

 

 

 

LEAVE A REPLY