Home ACTUALITES Retour imminent d ’Ali Bongo au Gabon

Retour imminent d ’Ali Bongo au Gabon

SHARE

Prévue début mars, la rentrée solennelle de la Cour constitutionnelle devrait, selon toute vraisemblance, se faire en présence du président de la République. Cet événement coïnciderait avec son retour définitif au Gabon. 

Le président de la République tient à être lui-même présent à l’audience de la rentrée solennelle de la Cour constitutionnelle. C’est ce qu’il a fait savoir à la présidente de cette juridiction, Marie-Madeleine Mborantsuo, à l’issue de la prestation de serment de la nouvelle ministre de la Défense, Rose-Christiane Ossouka Raponda ce mardi 12 février à Rabat au Maroc, où le chef de l’Etat achève sa convalescence.

Ce dernier a exprimé sa volonté « de changer la date » de la tenue de la rentrée solennelle de la Haute juridiction « compte tenu de [sa] situation ». Prévue à l’accoutumée courant janvier, celle-ci pourrait être fixée au « mois de mars ».

Selon diverses sources, cette événement coïnciderait avec le retour définitif au Gabon d’Ali Bongo après bientôt quatre mois d’hospitalisation et de convalescence à l’étranger, en Arabie Saoudite puis au Maroc, entrecoupés par un passage de 24 heures à Libreville le 15 janvier dernier pour assister à la prestation de serment du nouveau gouvernement dirigé par Julien Nkoghe Bekalé.

L’amélioration de l’état de santé du président est en effet flagrante, à en juger aux images diffusées ce mardi lors de la prestation de serment de la ministre de la Défense. Un constat unanimement partagé par les médias.

« Les vidéos diffusées par la Communication présidentielle montrent qu’il se porte mieux et qu’il tient désormais debout à l’aide d’une simple canne. Ses propos sont plus audibles, plus de deux mois après son AVC survenu à Riyad en Arabie Saoudite. La mobilité de ses membres, notamment le bras droit, semble elle aussi rétablie », observe le quotidien en ligne Gabon Review.

« La rééducation [d’Ali Bongo] se déroule bien. Le chef de l’Etat n’est plus sur une chaise roulante. Il est désormais debout et marche avec une béquille. Il a salué tous ses visiteurs avec sa main droite qui [sur les premières vidéos diffusées début décembre suite à son hospitalisation] semblait paralysée », note quant à lui le site d’information Gabon Actu.

Conséquence, selon notre confrère : « La sortie médiatique mardi d’Ali Bongo, presque en pleine forme, semble doucher les velléités inavouées de ses détracteurs. Plus de supputations. Dans les réseaux, c’est le calme plat. Les adversaires du numéro un gabonais seraient désormais résignés face à ce qui ressemble à un fait accompli », relève le média en ligne piloté par Yves-Laurent Goma, par ailleurs correspondant de RFI dans le pays.

Au Gabon, la parenthèse ouverte fin octobre avec l’hospitalisation d’Ali Bongo à Ryiad en Arabie Saoudite, semble bel et bien en passe d’être refermée.

Avec Lalibreville.com

 

 

 

 

 

LEAVE A REPLY