Home ACTUALITES RDC : WERRASON CANDIDAT AUX ÉLECTIONS

RDC : WERRASON CANDIDAT AUX ÉLECTIONS

72
0
SHARE

L’annonce ressemblait à une blague et suscitait des railleries lorsque, en pleine émission radio où il était invité, le chanteur congolais déclara: ” Je vais me présenter à l’élection pour combattre la démocratie “. Dans un français approximatif, Werrason balbutiait et ne savait même pas la différence entre une élection communale, et législative.

Le 7 août dernier , Werrason, décidé de briguer le mandat de député, a déposé son dossier de candidature aux élections législatives prévues le 23 décembre 2018 en RDCC. Après avoir créé son parti, il postulat  pour le compte d’un parti du Front commun pour le changement (FCC), pour occuper l’un des trois sièges de la ville de Kikwit, capitale de la province du Kwilu, à l’est de Kinshasa.

De son vrai nom Noël Ngiama Makanda, Werrason  a beaucoup de chances de se faire élire si l’on s’en tient aux premiers sondages . La star congolaise jouit d’une  forte popularité dans cette ville de quelque 300 000 habitants, où, à chaque fois qu’il donne un concert avec son orchestre  Wenge Musica Maison Mère, c’est une marrée humaine qui déferle et une fusion totale avec la population. Néanmoins, entre la musique et la politique, il y a un écart, tempèrent les observateurs.

Né en 1965 à Moliamo, un petit village du Bandundu avant sa division en trois provinces (Kwango, Kwilu et Mai-Ndombe), Werrason fait partie des musiciens congolais les plus capés. En solo ou avec son orchestre, il a décroché un disque d’or, six Koras et plusieurs autres distinctions.

L’artiste musicien a un projet: devenir l’avocat défenseur et porte-parole de la culture congolaise à l’hémicycle. Car pour lui, aucun député de ces deux dernières législatives, n’a défendu la cause de la culture congolaise, et particulièrement celle des artistes musiciens .

Supporter de Joseph Kabila, Werrason a été  la première victime du boycott des ” combattants ” congolais. Son concert programmé en février 2011 avec Papa Wemba à Montmartre à Paris, avait été purement et simplement annulé. Et depuis cette date, aucun artiste congolais n’a plus pu prester en Europe. Même le concert de Fally Ipupa organisé par l’UNICEF en 2017 dans la salle de la Cigale, avait été annulée à la dernière minute par la préfecture de Paris qui craignait de violents affrontements entre les fans et les combattants.

Werrason veut donc profiter de son siège à l’Assemblée pour pousser le combat de Noël Ngiama contre l’interdiction des artistes musiciens congolais de se produire en Europe depuis quelques années. Il accompagne  avec ceux de 20 jeunes membres de son Ong baptisée « À Nous le Congo » qui œuvre pour la réinsertion des enfants de la rue, et à l’encadrement des jeunes désœuvrés.

Avec Coupsfrancs.com

LEAVE A REPLY