Home ACTUALITES Ping annonce l’assaut final pour la prise du pouvoir

Ping annonce l’assaut final pour la prise du pouvoir

SHARE

Le 15 décembre 2018, l’ex president de la commission de l’Union Africaine (UA) et candidat malheureux à la présidentielle de 2016 a réuni ses partisans à Libreville, pour annoncer un changement dans sa stratégie de prise de pouvoir et de revendication de sa « victoire volée » au scrutin cité.

Le leader politique dit vouloir rompre avec une attitude attentiste qui n’a donné aucun résultat depuis deux ans. Ali Bongo Ondimba est toujours au pouvoir.  Ping veut passer à la vitesse supérieure pour renverser le régime en place. Il se dit prêt à la confrontation et au combat, après d’infructueuses négociations.

« Quand toutes les voies de la négociation et de la diplomatie n’ont pas donné les fruits escomptés ; quand la concertation est bloquée, il ne reste plus que la confrontation. Nous y sommes. Je ne vous retiens donc plus. La voie est bien libre. Vous pouvez foncer. C’est le moment », a lancé Jean Ping à ses sympathisants.

Aux forces de sécurité, le leader politique a demandé de demeurer républicaines et de ne pas «  retourner » les armes contre les parents et enfants. Compte-t-il lancer un assaut sur le palais du bord de mer ? A-t-il les moyens de ce combat périlleux dans lequel il veut engager ses partisans et les Gabonais?

« Aux prisonniers politiques » tels que Bertrand Zibi, Landry Amiang, Pascal Oyougou et Fréderic Massavala, Jean Ping a promis une libération imminente. Et d’ajouter : « leur sacrifice ne sera jamais vain. »

Le temps étant maitre de la vérité, nous saurons dans les prochains jours et semaines, si cet appel à la confrontation  et au combat de Jean Ping est à prendre au sérieux.

 

LEAVE A REPLY