Home Politique Numérique : Train My Generation lance l’incubation de 20 jeunes porteurs de...

Numérique : Train My Generation lance l’incubation de 20 jeunes porteurs de projets

32
0
SHARE

Après les formations Initiation à l’outil informatique, production et mise en ligne de cours, Métiers rares de l’économie numérique et Développement des applications mobiles, le programme de formation des jeunes, de 17 à 35 ans, dans les technologies de l’information et de la communication, Train My Generation de l’UNESCO a lancé, le 03 octobre 2018, l’incubation de 20 jeunes porteurs de projets dans le domaine du numérique. Le programme clos ainsi les offres de formation pour lesquelles il a été conçu.

Former ma génération – Gabon 5000 (Train My Generation, en anglais) est né de l’ambition – former au moins 5 000 jeunes dans les domaines des Technologies de l’information et de la communication (TIC) – du Président gabonais Ali Bongo Ondimba lors du New-York Forum Africa de 2013 de Libreville. Grâce au partenariat Gabon – UNESCO – Airtel Gabon, le projet démarre en 2014 avec la signature d’un accord de fonds en dépôt. Le programme développé comporte 4 composantes : (1) Initiation à l’outil informatique ; (2) Soutien scolaire en ligne (E-learning) ; (3) Accompagnement à l’entreprenariat et formation en développement d’application mobile et (4) Formation dans les métiers rares de l’économie numériques.

L’incubation des 20 jeunes porteurs de projets est un accompagnement stratégique visant à la transformation de leurs idées (ou projets) en une entreprise performante. Selon les consignes données à l’incubateur, ces derniers travailleront régulièrement avec au moins un mentor sur les aspects de Révision et validation du business model, d’écriture d’une feuille de route à suivre durant le programme, de stratégie commerciale et marketing, de création juridique, de levée de fonds, de développement du prototype et de premières clientèles.

Ils ont été confiés à l’Incubateur multisectoriel de Libreville, créé à l’initiative de l’association « Agir pour une jeunesse autonome (APJA) » au terme d’appel à proposition.

Les porteurs de projets retenus sont issus des premiers groupes d’apprenants de Train My Generation dont cinq de la formation « Initiation à l’outil en informatique » et huit de la formation en « Développement des applications mobiles ».  Les sept restant sont le fruit de la publicité faite sur cette offre de formation. Ils étaient au départ une centaine. Puis, une trentaine au terme de la phase d’élimination des projets non numériques. Cette dernière a été interviewée et a permis de retenir les vingt suscités.

Les critères d’évaluation lors de la phase de sélection étaient triple : le type de projet, le profil du candidat et la maturité et l’avancement du projet. Pour ce qui est du projet, il fallait qu’il ait un caractère innovant et qu’il soit viable. S’agissant du porteur de projet ou promoteur, il devait faire montre de leadership, d’une grande motivation, d’une bonne expérience professionnelle dans le domaine, maitriser le métier et capacité à analyser l’environnement et à identifier les risques liés à son projet. Quant à la maturité et avancement, il s’agissait de vérifier la nécessité de passage par une phase de pré-incubation. Chaque candidat a eu droit à 5 minutes pour se présenter et parler de son projet avant de se prêter à la phase questions-réponses pour défendre son projet.

Les projets retenus ont des liens avec plusieurs autres domaines, notamment la santé avec des projets tel que la géolocalisation de pharmacies pour connaître rapidement la disponibilité et les coûts des produits pharmaceutiques au Gabon, la restauration avec un projet d’application mobile qui permettra à l’utilisateur de commander tous les jours ses repas, cocktail, mariage et autres évènements, et l’assurance avec la création d’une application web et mobile qui permet de mettre en relation des assurés potentiels et des compagnies d’assurance.

La période d’incubation est fixée à 3 mois et l’éclosion des premiers projets est attendue à partir de janvier 2019.

 

LEAVE A REPLY