Home ACTUALITES Mavioga programme l’apocalypse du PDG

Mavioga programme l’apocalypse du PDG

63
0
SHARE

Le secrétaire exécutif du Bloc Démocratique Chrétien (BDC) et porte-parole de la majorité républicaine pour l’émergence, Guy Christian Mavioga,  a demandé le 16 octobre dernier au président Ali Bongo de dissoudre le parti démocratique gabonais (PDG) et de «  créer son propre parti » comme ses prédécesseurs.

Le secrétaire exécutif du BDC qui s’exprimait à l’occasion des festivités marquant le 8e anniversaire de l’accession de Bongo au pouvoir,qu’il a organisées à son QG d’Oloumi, justifie son appel à la dissolution du PDG par le fait que beaucoup de militants de cette formation politique n’ont plus un comportement républicain.

« Ceux qui ne respectent pas les institutions de la république viennent du PDG ; ceux qui s’opposent au régime en place viennent du PDG ; ceux qui froissent le drapeau de la république viennent du PDG, ceux qui vilipendent le pays viennent du PDG ; ceux qui terrorisent, menacent la quiétude et l’unité nationale viennent du PDG ; ceux qui se disent opposants radicaux viennent du PDG ; ceux qui font du tord à la nation viennent pour la plupart du PDG », a dit M. Mavioga dans une déclaration lue devant la presse.

Le porte-parole de la majorité républicaine pour l’émergence a souhaité que l’actuel PDG soit mué en « un grand rassemblement populaire pour le développement du Gabon, un grand rassemblement qui aura pour mission de fédérer toutes les forces vives de nation, en vue du bien-être de tous. »

Il a rappelé d’ailleurs que les présidents Léon Mba et Omar Bongo avaient créé à leurs époques leurs propres formations politiques en arrivant au pouvoir.

Guy Christian Mavioga a affirmé que le président Ali Bongo Ondimba doit rester au pouvoir au moins pour trois mandats, afin de réaliser son vœux de faire du Gabon un pays émergent à l’horizon 2025.

LEAVE A REPLY