Home ACTUALITES Grégory Laccruche Alihanga élu maire d’Akanda

Grégory Laccruche Alihanga élu maire d’Akanda

SHARE

Grégory Laccruche Alihanga, 34 ans du parti démocratique gabonais,  vient d’être élu maire central de la commune d’Akanda.

Le jeune maire remplace un autre Pédégiste, Claude Sézalory, très critiqué dans la contrée pour la gestion du foncier.

S’il est encore peu connu du grand public, Grégory Laccruche Alihanga jouit déjà d’une solide réputation auprès de la population d’Akanda, en particulier auprès des jeunes. Il faut dire que Grégory Laccruche est ce que l’on appelle un fort en thème.

Ingénieur multi-diplômé

Ingénieur, il est diplômé en technologies de l’information  et  de  la communication de la prestigieuse École supérieure d’ingénieur Luminy, en France. Il est également détenteur d’une Licence MIAS (mathématiques, informatique appliquée aux sciences).

Ses diplômes en poche, Grégory Laccruche Alihanga a multiplié les expériences professionnelles dans des domaines aussi variés que l’audit informationnel et organisationnel des sociétés, la conception et le développement d’architecture d’application métier, le conseil aux sociétés de téléphonie mobile ou encore la conception d’interfaces B2B et B2C, mettant ainsi à profit son savoir-faire en informatique, en finance, en conseil aux entreprises ou encore en matière de gestion et de gouvernance des organisations.

Engagé très tôt en politique, il est membre fondateur de l’Association des Jeunes Émergents Volontaires (AJEV) et membre du Conseil national du Parti démocratique gabonais pour le compte du deuxième arrondissement de la commune d’Akanda.

 « Durant la campagne, il a énormément mouillé le maillot »

« C’est faux ! », rejette catégoriquement un responsable du PDG. « D’une part, Gregory a toutes les compétences pour exercer des responsabilités publiques au plus haut-niveau. Ses diplômes et son expérience professionnelle le prouvent. D’autre part, c’est Gregory qui, depuis longtemps, tenait à s’impliquer dans la vie politique locale. Cela fait longtemps qu’il se prépare. Son éventuel succès, il ne doit qu’à lui-même, à son travail et à sa volonté », explique cette personnalité respectée du parti majoritaire.

« Durant la campagne, il a énormément mouillé le maillot. Il a fait une campagne de terrain. Il a un très bon contact avec les habitants », en particulier avec les jeunes, ajoute l’un de ses colistiers du PDG dans le deuxième arrondissement d’Akanda.

Si Grégory Laccruche Alihanga n’a pas bénéficié d’un coup de pouce particulier du directeur de cabinet de la présidence, reste que, selon diverses sources, Ali Bongo Ondimba, qui est le président du PDG, ne verrait pas, dit-on d’un mauvais oeil l’arrivée d’un tel profil à la tête de la mairie d’Akanda.

En effet, le chef de l’Etat rêve de faire de cette commune, située au nord de Libreville et devenue municipalité à part entière en 2013, une ville moderne et écologique. Peut-être a-t-il enfin trouvé en l’ingénieur Grégory Laccruche le profil idéal pour réaliser son ambition.

LEAVE A REPLY