Home ACTUALITES Gabon : Naissance de la Coalition démocratique de l’opposition présidée par Nzouba...

Gabon : Naissance de la Coalition démocratique de l’opposition présidée par Nzouba Ndama

SHARE

Un nouveau groupement des partis politiques d’Opposition, dénommé Coalition démocratique de l’opposition (CDO), présidé par Guy Nzouba Ndama, président du parti Les Démocrates, a vu le jour, le mardi 12 mars à Libreville. Sa première rencontre a été sanctionnée par la constitution du bureau  et de  l’adhésion d’une  première vague des formations politiques, avant la signature de la charte annoncée pour la semaine prochaine.

A l’issue d’une rencontre à huis clos ayant vu la participation d’un nombre important de présidents de partis politiques d’opposition, il ressort que  le bureau de la conférence de président sera  dirigé par le président du parti Les démocrates (LD), Guy Nzouba Ndama.

Ce dernier est secondé par deux présidents membres dont Charles Ondo Ndong et Bruno Ben Moubamba,  le président de l’alliance pour le changement et le renouveau (ACR). Le bureau compte également un rapporteur, Célestin Nguema Oyame, le responsable du Rassemblement pour le Gabon (RPG) et son adjoint Maxwell Bouassa.

Le président de l’Association pour le socialisme au Gabon (APSG), Nzanga Mapangou Moucani devient le porte parole de la coalition. Il est secondé par Georges Manfoumbi. Les postes de Trésorier et de commissaire aux comptes reviennent respectivement à Lucien Iwangou et Bonaventure Ondo Ndong.

Outre la composition du bureau, la rencontre a également été l’occasion de mettre en place le bureau considéré comme la permanence de la Coalition. Il comprend  un coordonnateur, Théophile Makita Niembo  du RAPID et son adjoint Quentin Ben Mongaryas du Front démocratique et culturel (FDC). Il compte aussi un secrétaire permanent, Pascal Ndong du RPG et ses trois adjoints, Jean Louis Ikapi de l’ACR, Aristide Anguezomo Mba, et Didier Loundou du Front républicain pour le Gabon (FRG).

Le président de la Coalition démocratique de l’opposition, Guy Nzouba Ndama  a avoué, dans son intervention que: «l’objectif de cette coalition est de parvenir à l’alternance démocratique, conformément à la volonté du peuple gabonais qui nous a fait confiance».

«Notre pays connait actuellement une situation particulière qui oblige les hommes politiques à s’impliquer davantage. Cette initiative de se regrouper est un point de départ positif. Car unis nous progresserons», a-t-il poursuivi, avant de paraphraser l’ancien président américain   Winston Churchill qui  disait que : «nous risquons  de ne pas atteindre notre objectif si à chaque fois nous devons faire attention aux critiques extérieures».

«Nous devons nous autocensurer avant d’agir. Le sens de la solidarité est important, c’est ce qui fait la force du vivre ensemble», a conclu l’ancien président de l’Assemblée nationale.

Rappelons que cette rencontre constituait la première phase de la naissance de la CDO. La deuxième phase est annoncée pour le mardi 19 mars prochain. Elle sera marquée par la signature de la charte d’adhésion qui, selon une source proche du dossier, serait  en cours de finalisation.

Avec l’AGP

LEAVE A REPLY