Home ACTUALITES Gabon-Elections 2018 : vers un raz de marée du PDG

Gabon-Elections 2018 : vers un raz de marée du PDG

48
0
SHARE

Selon des informations proches de la présidence gabonaise, les premières tendances du double scrutin locales-législatives donnent largement le parti au pouvoir vainqueur, avec plus de 80 députés sur 143 sièges à pourvoir, à l’issue du premier tour.

Le porte-parole de la présidence de la république, Ike Ngouoni Aila Oyouomi a parlé dimanche d’un « plébiscite » et d’un «  raz de marée » du parti démocratique gabonais.

 Tout d’abord, il faut reconnaître que la faiblesse de l’opposition, atomisée et divisée, notamment entre les partisans du boycott (minoritaires) et ceux qui ont participé aux élections (une majorité), n’a pas permis à Barro Chambrier et compagnie d’opposer une résistance importante au PDG.

Par ailleurs, il faut noter que  c’est un parti présidentiel new-look qui s’est présenté à ces scrutins, avec des instances dirigeantes renouvelées. 65 % des candidats du parti au pouvoir aux législatives se présentaient pour la première fois ; ce chiffre atteignant même les 82 % pour le scrutin local.  Ces nouvelles têtes appuyées par le président de la république, maitre d’orchestre  et son cabinet ont mené une campagne électorale probablement mieux maîtrisée que par le passé. Une campagne

davantage tournée vers la promotion du programme électoral du parti plutôt que vers l’invective à l’encontre des opposants.

Un autre argument d’autorité. Les candidats de la majorité ont profité de la nouvelle politique mise en œuvre par le Président de la République en vue de l’amélioration des conditions de vie des Gabonais dans les secteurs prioritaires tels que la santé et l’éducation. « Les Gabonais y croient et à travers leur vote, ils ont voulu envoyer un signal d’encouragement à poursuivre et approfondir les réformes. Les électeurs ne croient que ce qu’ils voient. Depuis plusieurs mois, un vent puissant de réformes souffle sur le Gabon. Ils ont ainsi pu mesurer le changement, l’accélération dans la transformation du Gabon qui entraine à la fois des résultats rapides et durables à travers des réformes structurelles. Les électeurs sentent le changement. Ils veulent que nous poursuivions, que nous accélérions et même que nous approfondissions ce mouvement », a souligne le porte-parole de la présidence de la république.

En un mot, la victoire annoncée du PDG aux scrutins de ce samedi 6 octobre  est  le résultat d’une ligne politique, d’une ligne transformatrice impulsée par la majorité sous l’autorité du Président de la République. Sans oublier une meilleure communication sur l’activité du président de la république.

 

 

LEAVE A REPLY