Home ACTUALITES 2e tour des législatives : le PDG en légère difficulté

2e tour des législatives : le PDG en légère difficulté

57
0
SHARE

S’il sort une nouvelle fois gagnant, le Parti démocratique gabonais (PDG) a enregistré quelques revers lors du second tour des législatives organisé, samedi 27 octobre, dans plusieurs localités du pays. C’est du moins ce qu’il ressort des premières tendances communiquées par les états-majors de certains candidats engagés dans de ce scrutin.

En attendant la publication officielle des résultats par le Centre gabonais des élections (CGE), l’on constate, en effet, que le parti au pouvoir a eu du mal à réitérer le raz-de-marée du premier tour organisé le 6 octobre dernier. Dans la province de la Nyanga, il a butté contre les candidats des Démocrates : Jonathan Ignoumba (Mongo), Jean-Pierre Doukaga Kassa (1er arrondissement Tchibanga), Rojas Mouanda Mossotsi (2e arrondissement Tchibanga) et Jonas Ibiatisi (Mabanda).

Dans le Woleu-Ntem, la victoire de Françoise Assengone Obame (3e siège Okano) n’a pas changé grand-chose, d’autant que le parti a perdu à Mitzic face à Minault Maxime Zima Ebeyard et Corvain Ondo Nzogo de l’Union nationale. Dans le 2e arrondissement d’Oyem, l’indépendante Estelle Ondo a disposé de Menie Meyi. Toutefois, le PDG a récolté quelques victoires dans d’autres circonscriptions de la province, notamment avec David Ella Mintsa (4e siège Ntem).

Dans la province de la Ngounié, Jules Esdras Mouhouloulou (SDG, 3e siège Boumi-Louétsi) se serait défait de Jean Alexis Bourobo ; Albertine Maganga-Moussavou (PSD, 3e siège Douya-Onoye) de Guy Christian Bouassa ; Jean-Norbert Diramba (LD, 1er arrondissement Mouila) du député sortant Léon Nzouba ; Wilfrid Mbadinga (SDG, 2e arrondissement Mouila) de Ruffin Martial Moussavou ; David Labaye (RHM, 2e siège Tsamba-Magotsi) de Dieudonné Mondjo ; Senturel Ngoma Madoungou (LD, Mimongo) de Franck Ilocko.

Si l’on sait déjà que son candidat Joseph Minko Olenga a été battu par Franck Nguema au 2e arrondissement d’Akanda, dans le cadre de ce second tour du scrutin, le PDG a tout de même pu mettre sur le tapis certains opposants considérés à tort ou à raison comme de gros poissons. Il s’agit notamment d’Alexandre Barro Chambrier (RHM) qui aurait été battu par Severin Ndong Ekomi (PDG) sur le 1er siège du 4e arrondissement de Libreville. Des fraudes ont été décriées par des proches de l’opposant, qui laissent penser qu’un recours sera introduit dans quelques jours.

Ayant lui aussi dénoncé des manipulations peu après le 1er tour, l’ancien vice-Premier ministre Bruno Ben Moubamba (ACR) aurait également été battu à Moabi par Hyacinthe Mamboundou Moundziegou.

Plus de 24 heures après le scrutin, les résultats provisoires continuent de tomber au compte-goutte. Ces chiffres méritent toutefois d’être confirmés par les candidats eux-mêmes, et officialisés par le CGE. Pour l’heure, il s’agit simplement de tendances.

Source : Gabonreview

 

 

 

LEAVE A REPLY