Home ACTUALITES Quand Croissance Saine Environnement tacle VEOLIA

Quand Croissance Saine Environnement tacle VEOLIA

142
0
SHARE

Le président de l’ONG Croissance Sainte Environnement, Nicaise Moulombi est monté au créneau le 1er mars 2018, afin de présenter à la presse le côté lugubre de la société française VEOLIA, notamment en matière de respect des normes environnementales et de gouvernance économique.

Pour soutenir son argumentaire, Nicaise Moulombi a présenté aux journalistes une liste de scandales dont est coupable VEOLIA aussi bien au Gabon qu’à l’extérieur du continent. Entre autres, un scandale de corruption dans sa filiale roumaine, la parution en 2011 du documentaire Water Makes Money, l’éviction de VEOLIA en janvier 2010 du circuit de distribution d’eau à la marie de Paris et de  nombreux cas de pollution au Gabon. Lesquels méritent une enquête journalistique  indépendante.

Face à ces accusations, la  direction générale de Veolia avait réagi récemment dans un communiqué officiel : « Il est surprenant que toutes les instances de contrôle des autorités publiques telles que l’Autorité de régulation du secteur de l’eau et de l’énergie, le Ministère de l’eau et de l’énergie ou encore la direction de l’environnement, n’aient jamais mis en lumière de dégâts environnementaux, alors qu’elles ont diligenté des audits tout au long de la concession. »

Dans son réquisitoire, Nicaise Moulombi a lâché une phrase qui a attiré l’attention des initiés : « VEOLIA est l’opposant numéro 1 à l’Emergence d’Ali Bongo Ondimba. »  A chacun de se faire sa propre idée.

LEAVE A REPLY