Home ACTUALITES Gabon : L’ambassade de France finance le développement local

Gabon : L’ambassade de France finance le développement local

21
0
SHARE

Le 14 septembre dernier, un protocole de financement a été signé entre le service de coopération et d’actions culturelles (SCAC) de l’ambassade de France et une coalition de 4 associations gabonaises à Libreville, renseigne Focus News Gabon.

L’objectif principal de ce protocole de financement est axé sur un accompagnement socio-économique des familles de personnes vivant avec un handicap sur une période de 18 mois dans la commune de Libreville.

Pour cette année 2018, 4 Organisations Non Gouvernementales ont bénéficié de l’appui du programme PISCCA « Projets Innovants des Sociétés Civiles et Coalition d’Acteurs ». Il s’agit de l’ONG Femme Lève-toi, de l’association Goodwill-Gabon, l’ONG WARIS, et l’association Entraide. En effet, ce programme est un outil de l’ambassade de France au Gabon au service du financement de projets de développement.

A hauteur de 215.000 euros, soit 140 millions de FCFA, cette somme sera consacrée au financement de projets portants sur les droits fondamentaux des femmes et d’enfants, l’insertion de la jeunesse et le développement local, ainsi que le regroupement et la mise en réseau des acteurs de la société civile gabonaise. L’objectif à terme est d’améliorer les conditions socio-économiques des familles de personne vivant avec un handicap et de favoriser l’autonomisation des femmes par activités génératrices de revenus et la gestion d’unités économiques familiales.

Selon le chef de mission de coopération de l’ambassade de France au Gabon Bernard Rubi : « L’accompagnement  de ce projet qui voit le jour s’appuie sur plusieurs raisons. Tout d’abord, sur le fait qu’il soit synonyme de créations d’activités génératrices de revenus pour vos adhérents, lorsqu’on connaît votre situation, à savoir des familles qui vivent avec des conjoints ou des enfants handicapés. Fort de cela, il était nécessaire de pouvoir accompagner financièrement, souvent des traitements, souvent  la capacité à améliorer le quotidien de ces familles. Ensuite, le deuxième point qui nous a paru particulièrement intéressant, c’est votre volonté de vous regrouper. C’était montrer tout le bien que vous pourriez faire ensemble sans avoir à rechercher un intérêt personnel mais bien un intérêt collectif.  Et cette volonté de vouloir travailler ensemble nous voulions l’accompagner », a-t-il déclaré.

La présidente de l’ONG Femme Lève-toi, signataire dudit protocole de financement a remercié l’ambassade de France au Gabon pour cette attention particulière, également les présidentes de la coalition qui ont collaborées à la mise en place de ce projet.

Il faut souligner que le programme « Projets Innovants des Sociétés Civiles et Coalition d’Acteurs » (PSCCA) avait retenu 4 projets à l’issu d’une sélection le 8 juin dernier sous la direction du conseiller de coopération d’action culturelle de l’ambassade de France au Gabon.

LEAVE A REPLY