Home ACTUALITES Entrepreneuriat : JA Gabon en mode action

Entrepreneuriat : JA Gabon en mode action

78
0
SHARE

Afin d’améliorer l’employabilité des jeunes, en accompagnant la création et le développement des entreprises, le Ministre de la promotion des PME chargé de l’entreprenariat national, Biendi Maganga-Moussavou et la directrice exécutive de JA Gabon, Radia Garrigues, ont effectué des visites préparatoires à l’implantation dès la rentrée prochaine d’espaces d’incubation sectoriels dans les filières prioritaires, retenues dans le plan de relance économique. Après la visite de Mouila effectuée le 15 juillet dernier, ils se sont rendus vendredi 21 juillet 2017 à Port-gentil.

Ces structures physiques seront mises en place, par JA Gabon, pour accompagner les jeunes, les entrepreneurs dans la création d’entreprises à fort potentiel de développement: l’agriculture à Mouila et les hydrocarbures à POG.

«L’objectif est d’améliorer la compétitivité de nos entreprises au travers d’un mécanisme d’amélioration d’employabilité, d’une part, de ceux qui sont déjà formés ou des jeunes déscolarisés, et d’autre part, à les aider à avoir des idées de création d’entreprises, qui soient pertinentes et surtout fondées sur des méthodes, des savoir-faires, des pratiques entrepreneuriales et de la bonne gouvernance pour que nous ayons des entreprises performantes », a déclaré Biendi Maganga-Moussavou lors de son passage à Mouila.

JA Gabon partenaire technique de cette initiative va déployer tout son expertise, son expérience et son savoir-faire pour que ces structures participent efficacement à la relance de l’économie gabonaise.

«Nous sommes ravis de pouvoir accompagner cette initiative qui est maintenant à une phase opérationelle. On va apporter de l’expérience, des compétences et les outils de JA», a confié Radia Garrigues.

Les incubateurs sectoriels verront le jour en 2017-2018 avec le concours de l’Etat, de l’Union européenne, des établissements et des entreprises. Ce projet a pour but de favoriser l’émergence et la concrétisation de création d’entreprises performantes. Il s’agit pour la ville de Franceville d’un incubateur pour les technologies de pointes, pour Port-Gentil (avec le CSP de POG) des hydrocarbures. Les villes de Mouila (avec le Lycée technique Nyonda Makita de Mouila), et Oyem accueilleront chacune un espace d’incubation spécialisé dans l’agriculture.

Ainsi, cent jeunes par an seront formés à l’employabilité et à l’entreprenariat lors du lancement à partir de la rentrée prochaine. Ils se feront accompagner dans l’élaboration de leurs projets.

Selon les initiateurs, ce programme vise à la fois le renforcement de l’employabilité des jeunes ainsi que la création d’entreprises structurées dans la chaîne de valeur de grands groupes.

 

LEAVE A REPLY