Home ACTUALITES Retour sur le 6e forum du Club Afrique Développement à Libreville

Retour sur le 6e forum du Club Afrique Développement à Libreville

118
0
SHARE

La 6e réunion multisectorielle du Club Afrique Développement du Groupe marocain Attijariwafa bank s’est tenue les 13 et 14 décembre 2017 à Libreville.

L’objectif de cette rencontre qui a réuni une cinquantaine d’argentiers dans la capitale gabonaise était d’explorer les opportunités d’investissement au Gabon dans des secteurs porteurs de croissance. C’est le ministre gabonais du commerce et des investissements, Madeleine Berre, qui a ouvert les travaux de ce forum, présentant aux investisseurs étrangers les potentialités d’investissement dans le pays : «Ce forum est l’occasion pour moi de vous faire part des potentialités de notre pays et de vous décrire avec précision les actions qui sont entreprises par le gouvernement en vue d’améliorer le climat des affaires. »

Madame de le ministre a donc présenté à ses hôtes toutes la batterie de mesures prises par le gouvernement pour l’amélioration du cadre des affaires au Gabon, aussi bien dans la zone économique à régime privilégié de Nkok que dans l’ensemble du pays. Des mesures fiscales incitatives et des facilités administratives dans la création des entreprises.

Le coordonnateur du plan stratégique Gabon Emergent Soleman Liban, a pour sa part mis l’accent sur les efforts consentis par le gouvernement dans la construction des infrastructures, en vue de l’accompagnement des industries. . « Entre 2009 et 2016, nous avons réalisé 672 kilomètres de routes bitumées et réhabilité le chemin de fer. Et dans le transport ferroviaire, nous sommes passées de 8 à 16 trains par jour. Ce qui a fait doubler la capacité de transport des marchandises. L’objectif est de soutenir les investissements privés en créant un cadre des affaires plus attractif et permettant aux opérateurs économiques de rentabiliser leurs projets. L’amélioration du cadre législatif est importante, mais ne suffit pour rendre une économie compétitive », a déclaré Soleman Liban, coordonnateur du plan stratégique Gabon Emergent (PSGE).

En termes d’infrastructures, Soleman Liban a rappelé également que le pays vient de se doter d’un nouveau port international, qui a fait baisser de 30% les frais liés à l’importation des produits. Toute chose qui devrait convaincre les investisseurs du continent à poser leurs valises au Gabon.

LEAVE A REPLY