Home ACTUALITES Les Gabonais de l’année

Les Gabonais de l’année

SHARE

La soirée de gala des Awards de l’année a été un franc succès ce samedi 29 décembre 2018 à Libreville, avec près de 600 invités et plus d’un million de téléspectateurs qui ont suivi en direct la cérémonie de remise des trophées aux lauréats.

C’est autour de 21 heures que le jury et l’huissier de Justice, Me Hyacinthe Benga ont dévoilé les noms des lauréats, des personnalités et acteurs de la vie gabonaise, tant sur le plan culturel, politique ou social, qui ont impacté positivement le pays.

Dans la catégorie Artiste ou groupe masculin de l’année, c’est Tris qui est arrivé en tête après la compilation des votes des internautes et la note du jury. Il a obtenu 52, 01 de voix, devant BGMFK, qui s’est retrouvé avec 14, 83% de voix, après la note du jury.

C’est Shan’l, avec un pourcentage général de 63, 19% des voix, qui a obtenu le prix  d’or dans la catégorie Artiste féminin, tandis que Amandine, la reine d’empire, auteure du titre à succès « Otima Li O Youlouri »,  a été sacrée meilleure artiste de l’année.

Nicole Asselé ( 49%) a reçu le prix de la femme la plus influente de l’année, devant Jeanne Mbagou ( 31%). Une autre femme, Madeleine Berre, très discrète, mais efficace,  a eu le prix de la personnalité la plus influente du Gabon en 2018.

Le prix du meilleur influenceur Web a été attribué à Linda Bongo Ondimba, positionnée devant le journaliste activiste Jonas Moulenda, alors que le trophée du meilleur artiste ou groupe Gospel a été discerné à Anhaf.

Anthony Obame a remporté le prix du meilleure sportif gabonais de l’année, avec 53, 80% de voix, devant son compatriote Pierre Emerick Aubameyang, 23,22%.

Le jury a décerné le prix de l’humoriste de l’année à Yaya Vichenzo, alors qu’il attribuait le trophée de la personnalité politique de l’année à Alexandre Awassi, qui a éclaboussé dans sa catégorie Brice Laccruche Alihanga et Jeanne Mbagou.

Melchy Obiang a été sacré meilleur producteur culturel de l’année, devant Samantha Biffot, tandis que Christelle Mackaya, patronne d’Aperichic, recevait la palme d’or du meilleur entrepreneur de l’année.

L’association l’Appel des mille et Une a eu la faveur des internautes et des membres du jury et s’est vue attribuer le prix de la meilleure association de l’année. Dans cette catégorie, la plateforme AJEV dont les membres ont été beaucoup plus présents ces derniers temps sur le terrain politique, a mordu la poussière.

Dans le secteur des médias, le jury a attribué le prix de la meilleure télévision de l’année à Gabon 24, alors qu’il décernait le trophée  de la meilleure radio à Urban FM, devant Sreet 103  FM  et radio Gabon.  Steeve Anderson a été sacré l’homme des médias de l’année.

Dasfresh Man a gagné le prix du meilleur animateur de l’année, devant Carl Rogers et Haff le Boss, tandis que  la palme d’or du photographe de l’année revenait à Bambi, qui a devancé de quelques points Wilfried Moussavou.

Le parti démocratique gabonais (PDG) a gagné le prix du meilleur parti politique de l’année, alors que le prix de la meilleure entreprise est revenu à la CNAMGS et le prix du meilleur manager à Ismaël Ondias Souna.

Les organisateurs ont attribué également des distinctions spécifiques à certaines personnalités et organisations. Ainsi, le président Ali Bongo Ondimba a reçu un Award spécial pour son engagement en faveur de la protection de l’environnement ; la Fondation Sylvia une distinction pour son leadership pour la protection des veuves et des orphelins et  le Samu Social distingué  pour la lutte contre les inégalités  sociales.

Le Ministère de la culture a été primé pour son leadership pour la promotion de la culture gabonaise ; Claude Ossou distingué  pour son leadership dans le domaine  l’innovation Tecno en matière d’éducation ; l’Ambassade du Japon primé pour son engagement social au Gabon ; l’Ambassade des USA distingué  pour son engagement pour le leadership féminin dans le pays  et la CNAMGS primée pour sa responsabilité  sociétale, tandis que la société Airtel a été distinguée pour la qualité des prestations de services dans le transfert d’argent notamment (Airetl Money).

L’événement  est positivement commenté sur la toile par les internautes, alors que les organisateurs, notamment le cabinet Global Business et le groupe de presse Focus News Gabon annoncent déjà la seconde édition pour le 28 décembre 2018.

LEAVE A REPLY