Home ACTUALITES Mobilisation pour sauver François Duc Moukouangui d’une gangrène

Mobilisation pour sauver François Duc Moukouangui d’une gangrène

SHARE

L’ancien et célèbre journaliste de la radio panafricaine Africa N°1 est actuellement interné au CHU de Libreville pour une gangrène au pied gauche.

François Duc Moukouangui pourrait être amputé s’il n’est pas très rapidement pris en charge. Sans salaire depuis longtemps, cet employé de la défunte Radio panafricaine ne sait plus à quel saint se vouer. Interné au centre hospitalier universitaire de Libreville, il connaît toutes les peines du monde pour supporter les charges médicales liées à la gangrène qui ronge petit à petit son pied gauche.

« Nous en appelons donc aux âmes sensibles pour aider ce compatriote à vaincre ce mal qui le ronge et à recouvrer sa dignité. Nous sommes tous concernés. Sauvons François Duc Moukouangui d’une amputation certaine en l’aidant à régler ses frais médicaux », ont lancé nos collègues de la Source.ga.

Naguère radio de référence, Africa N°1, première chaîne panafricaine créée le 7 février  1981 par Omar Bongo, financée ensuite par les fonds gabonais et français, a perdu ses lettres de noblesse. Les Français se sont retirés pour créer une autre filière à Paris dans les années 2000. Kadhafi est venu à la rescousse pour maintenir l’édifice du Gabon en 2007. Après sa disparition, rien ne va plus dans ce média.

Depuis plus de 15 ans, une cinquantaine de  valeureux hommes et femmes qui ont œuvré pour la notoriété de la première radio africaine Africa N°1 sont précocement morts dans l’anonymat et l’indifférence total, privés de leurs salaires et de la dignité.

 

 

LEAVE A REPLY