Home ACTUALITES Gabon : les syndicats rejettent la suppression des vacations et la réduction...

Gabon : les syndicats rejettent la suppression des vacations et la réduction des effectifs de la Fonction publique

SHARE

« A propos de la suppression du paiement des vacations aux enseignants ayant pris part aux examens et concours:

Pour la gouverne du Premier ministre, chef du gouvernement, l’article 118 de la Recommandation O.I.T/UNESCO de 1966 concernant la condition du personnel enseignant dispose: « Lorsqu’un règlement fixe un maximum d’heures de cours, un enseignant dont le service régulier excède ce maximum devrait recevoir une rémunération supplémentaire selon un barème approuvé ».

Autrement dit les examens et concours constituant une tâche supplémentaire car excédant le nombre d’heures prévu pour chaque enseignant, la rémunération supplémentaire encore appelée vacations se justifie.  On ne peut donc pas supprimer lesdites vacations.

Au cas où le gouvernement voudrait effectuer un passage en force comme d’habitude en supprimant les vacations, dans ce cas le gouvernement, irait surveiller et corriger les examens et concours. C’est plutôt les membres du gouvernement qui doivent renoncer aux frais de mission, aux fonds de souveraineté, aux fonds politiques etc…

De la même manière, nous n’accepterons pas, la réduction des effectifs de la Fonction publique et le maintien du gel des recrutements que la Cour Constitutionnelle a remis en cause dans la décision no 217/cc du 30 octobre 2018 en enjoignant au gouvernement le respect des procédures.

Le premier ministre serait-il au dessus des décisions de la cour constitutionnelle? »

Louis Patrick MOMBO

Leader Syndical.

LEAVE A REPLY