Home ACTUALITES Education : Michel Menga défié par les syndicats

Education : Michel Menga défié par les syndicats

SHARE

Au cours de la réunion tenue le dimanche 14 avril 2019 au lycée National Léon Mba,  consécutive au mouvement d’humeur des élèves qui protestent contre les nouvelles conditions d’attribution des bourses d’études, le Ministre de l’Education nationale s’est vu défié par les syndicalistes et les membres des coopératives scolaires.

La réunion initiée dimanche par le ministre de l’Education  nationale pour tenter de résoudre la crise qui secoue depuis une semaine le monde de l’éducation a accouché d’une souris. La raison : les syndicalistes ont claqué la porte Ils reprochent à Michel Menga M’Essone une sorte d’autoritarisme, « alors qu’il s’agissait d’un dialogue multipartite. » La situation est donc restée dans le statu quo.

<<Nous disons  simplement et clairement que la mesure doit être annulée, parce qu’elle n’est pas issue des états généraux de l’éducation nationale de 2010. Ce décret est imposé par les responsables qui ont piloté le dossier de la task-force, et en tête desquels les personnalités de la présidence de la République>>, a dénoncé Fridolin Mvé Messa, Président du syndicat de l’éducation nationale (SENA).

Les responsables des coopératives scolaires ont martelé <<Pas de bourse, pas de reprise des cours>>. Comme pour réclamer une fois de plus l’annulation sans condition des nouvelles mesures d’attribution des bourses. .

Le ministre de l’éducation nationale, les syndicats et les représentants des parents d’élèves et des coopératives scolaires se sont retrouvés ce lundi,  afin de mieux affiner les contours du décret querellé et proposer des conclusions qui sauront ramener l’accalmie sociale et surtout le retour dans des élèves dans les salles de classe.

Nous y reviendrons.

LEAVE A REPLY